Jozef Staszak


Józef Staszak (1890 –

w.jozef_staszak_bitewnik4-1 w.jozef_staszak_bitewnik5-1

Józef Staszak, né 12 mars 1890 à Łódź (aujourd’hui en Pologne), mobilisé dans l’armée russe en 1912, fait prisonnier par les allemands en 1915, transféré à Metz pour construire la ligne de défense allemande pour l’offensive dite « Gericht », qu’on appelle aujourd’hui la bataille de Verdun. Józef parle allemand, russe et polonais et n’a pas envie ni de servir, ni de risquer sa vie pour l’occupant de sa patrie. En janvier 1916, il passe au Pays Bas avec quelques camarades. Que peut faire un ancien soldat russe, prisonnier allemand en Hollande? Il choisit la voie la plus naturelle pour lui. Il se rend au consulat russe pour obtenir son passeport en tant que (toujours) sujet russe, puisque Łódź a été occupée par les Russes avant la guerre, qu’il obtient avec des mots d’encouragement du consul. Puisque deux passeports valent mieux qu’un, il se rend aussi à l’ambassade allemande (puisque Łódź est occupée à ce moment là par les Allemands,  qui sont à court de chaire à canon et qui incorporent les Polonais) où il obtient le précieux document très facilement. Muni de ce passeport allemand, il traverse la frontière et se rend à Dusseldorf pour travailler et renoue le contact avec sa famille à Łódź. Mais craignant les Allemands, il se décide très rapidement à partir en France. Il y parvient sans difficulté, grâce à son passeport russe, pays allié. En juillet 1917, il arrive, tout à fait légalement, à Paris où il apprend la formation de l’armée polonaise. Il a une expérience militaire, donc il est dirigé tout de suite à l’école des sous-officiers à Sillé le Guillaume. Il devient chauffeur -mécanicien . Envoyé au front, il est blessé à Saint-Hilaire-le-Grand dans la Marne. D’abord hospitalisé à Narbonne puis à Paris, il réintègre la 6ème compagnie au bout de deux mois pour se rendre sur le front dans les Vosges où il attend la fin de la guerre. Jusqu’en mars 1919, il reste en France, puis rentre avec l’Armée Bleue en Pologne. En septembre1919, il est envoyé sur le front Est pour défendre les frontières de la nouvelle République Polonaise contre les bolcheviques. Il est démobilisé en novembre  1921.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s